Être chef(fe) de projets chez LTEP

Être chef(fe) de projets chez LTEP

Qu’est-ce qu’être une cheffe de projets chez La Touche en Plus ? Partons à la rencontre de notre équipe, et notamment d’Alima et Sabrina !

Quelles sont, selon toi, les 3 qualités à avoir pour être cheffe de projets marketing ?

Alima :

Selon moi, les 3 qualités à avoir pour être cheffe de projet sont l’organisation, la polyvalence et le fait d’être force de proposition. Dans une journée, je peux être amenée à devoir gérer de nombreux projets de différents clients, on peut vite se retrouver perdu. Mon conseil est d’utiliser un cahier de suivi et de se créer une forme de routine, c’est important selon moi pour réussir à suivre quotidiennement ses tâches. Pour tout vous avouez, je ne l’étais pas forcément de base, c’est ce travail qui m’a permis de développer cette qualité.

Comme je l’ai dit précédemment, mon travail nécessite une certaine polyvalence, je dois pouvoir gérer des clients de secteurs très différents, avec des demandes qui varient considérablement. Il faut être opérationnel sur toutes les missions. La troisième qualité est d’être force de proposition, en effet, c’est possible de se retrouver face à des clients qui attendent de nous des arguments, de les convaincre de nous suivre dans notre projet. Il faut donc être créatif, sûr de soi et proposer des idées pertinentes.

Sabrina :

Pour être cheffe de projet marketing il faut tout d’abord être polyvalent. Il faut pouvoir toucher à tout, que ce soit du côté créatif avec les demandes de visuels, dans le domaine commercial pour s’occuper des prospections, posséder un fort potentiel rédactionnel afin de s’occuper de la rédaction d’articles de blog. Il est primordial de savoir tout faire et d’avoir de larges compétences.

Une autre qualité est la créativité, évidemment, il faut sans cesse se renouveler, trouver des idées originales et pertinentes selon les demandes des clients. Selon moi, la dernière qualité à avoir pour être cheffe de projet est la patience. Lors de réunion, on peut être confronté à des clients qui ne sont pas sur la même longueur d’onde que nous, dont les idées varient et où le terrain d’entente n’est pas évident. Pour cela, il faut savoir trouver un compromis, ne pas exposer froidement ses idées, mais travailler en adéquation avec les différents points de vue.

A quoi ressemble une journée type d’une cheffe de projets chez LTEP ?

Alima :

Étant en télétravail, j’ai la possibilité d’organiser mes journées comme je le souhaite. Chaque domaine ou projet en cours possède une deadline à respecter, mais j’ai libre choix dans l’organisation de mon travail, tant que celui-ci est fait en temps et en heures, et correctement. Chaque journée est unique et totalement différente de celle de la veille,selon les demandes des clients etc. Certaines de mes journées sont consacrées essentiellement à un client, par exemple.

Comme je l’avais dit, afin de rester organisé, il est important, selon moi, de suivre un planning. Pour mon cas, le matin, je me consacre aux tâches récurrentes : mes statistiques clients, la gestion du SAV ou encore checker les réseaux sociaux en effectuant des veilles et contrôlant les retombées presse. Puis, mes après-midi sont davantage réservés à la créativité, cherché des idées pour les clients ou créer des présentations etc. Amandine ne nous impose pas de journée type, libre à nous de nous organiser, sauf en cas d’urgence, évidemment.

Sabrina :

Une journée type chez La Touche en Plus ? Il n’y en a pas ! Par exemple, aujourd’hui, j’ai fait des choses très différentes d’hier ou encore de demain. Chaque journée est différente, et le travail varie selon les jours et les semaines. C’est très aléatoire en fonctiondes projets clients en cours. C’est ce que j’aime dans mon travail, aucune journée ou semaine ne se ressemble. Ma seule routine est le matin lorsque je me lève, je checke mes mails directement, le reste de ma journée se rythme entre réunions clients, réunionséquipe, ainsi que la gestion des réseaux sociaux de La Touche en Plus.

Qu’est qui te rend le plus fière au quotidien ?

Alima :

Je dirais de manière générale, ce dont je suis le plus fière, c’est d’avoir réussi à intégrer La Touche en Plus, sans expérience en tant que cheffe de projet, et de voir que j’arrive à m’organiser correctement et à gérer les différentes missions qui me sont données. Au fur et à mesure des mois passés à travailler au sein de l’agence, Amandine m’a fait confiance,désormais je suis en parfaite autonomie sur de nombreuses tâches, et j’en suis assez fière! Mais également, quelle belle surprise : à peine sortie de mes études et une proposition de CDI ! Je suis très heureuse de faire partie de cette belle équipe et reconnaissante du savoir-faire qu’Amandine nous offre : sa pédagogie, son expérience et un suivi personnalisé. Même en étant à distance, il y a un réel esprit d’équipe et d’entraide au sein de l’agence.

Sabrina :

Au quotidien, ce qui me rend le plus fière c’est de mener à bien les différents projets clients, de réussir à satisfaire le client, voilà ce qui m’anime réellement. Nous travaillons chaque jour sur des missions à réaliser, nous devons allier les attentes et notre sens de lacréativité. Mais le plus beau c’est de voir l’aboutissement, la fin, la réalisation de tout notretemps passé dessus, d’avoir le retour des clients. Lorsqu’ils sont satisfaits et me félicitent pour mon travail via leurs réseaux sociaux par exemple, là, je suis parfaitement comblée. Ce que j’aime le plus, c’est savoir que mon travail plait, d’avoir été utile dans la vie entreprise de mes clients.

Quelle mission te plait le plus en tant que cheffe de projets marketing?

Alima :

En tant que cheffe de projets marketing, ce qui me plaît le plus ce sont les missions créatives. Même si ce n’est pas un domaine dans lequel j’ai l’habitude de travailler, j’adore créer des visuels, des flyers, des logos. Mes tâches sont davantage tournées vers le marketing, mais je serais ravie de pouvoir développer mes compétences dans le domaine créatif.

Sabrina :

Cela rejoint les qualités que j’ai donné un peu plus tôt, mais je dirais le fait de pouvoir toucher à tout, d’être polyvalente au sein de mon travail. C’est justement le fait de ne jamais faire la même chose qui me plaît autant. La routine, pour moi, est synonyme d’ennui. J’aime en apprendre tous les jours sur mon métier et monter en compétence semaine après semaine, d’en apprendre sur les compétences de chacun, et de partager mon expérience.

Après d’un point de vue plus précis, j’ai une préférence sur l’aspect créatif dans sa globalité.

Quel projet t’a marqué dans ta carrière de cheffe de projets ?

Alima :

A vrai dire, il n’y a pas un projet qui m’a le plus marqué, il s’agit de ma première expérience en tant que cheffe de projets. Mais ma plus belle expérience est de travailler pour un cabinet de psychologie. C’est un domaine qui me passionne, et j’apprécie d’en apprendre tous les jours un peu plus. Par exemple, quand je suis en charge du calendrier éditorial, je prends un réel plaisir à chercher des idées dans ce domaine, car ce secteur m’attire.

Sabrina :

Le projet qui m’a le plus marqué pendant ma carrière était au tout début de mon stage. J’ai eu pour mission de gérer un projet de A à Z pour un client. Je devais créer une carte de visite. Je me suis rapidement retrouvé avec beaucoup de responsabilités et j’ai dû faire face à des obstacles. En effet, toutes les relations avec les clients ne sont pas fluides dès le départ.

Il faut apprendre à travailler à deux, à comprendre les attentes, et à se remettre en question quand les critères ne sont pas atteints. Les exigences étaient hautes, j’ai passé une semaine a enchaînée réunion sur réunion pour matcher au mieux avec les besoins des clients. Cela m’a permis de monter rapidement en compétence, c’est avec les difficultés qu’on grandit. Avec le recul, je prends cette expérience comme une leçon de vie, j’en garde que du positif. J’ai pu gagner en patience, en confiance et en compétence

-> En savoir plus l’agence

%d blogueurs aiment cette page :